Vidéo

Les signatures électroniques au cœur de la numérisation

Cette entrevue avec OneSpan fournit des infos et conseils au sujet de la vérification d’identité, la conformité et la sécurité des transactions de signature électronique.

Ícone de vídeo

La COVID-19 a forcément entraîné de nombreux changements dans le comportement des consommateurs. Comme plus de consommateurs utilisent les services bancaires mobiles, le moment est idéal pour accorder la priorité à la digitalisation de bout en bout.

Au cœur de nombreuses transactions financières se trouvent les signatures. Le transfert des transactions manuelles vers des expériences numériques est un aspect essentiel de la transformation numérique. Les signatures électroniques, que ce soit les signatures avancées ou qualifiées, facilitent la digitalisation d’une vaste gamme de cas d’utilisation, y compris les transactions à haut risque comme les demandes de prêts et les ouvertures de compte à distance.

Comme les transactions de signature électronique mettent en jeu des signataires à distance, les entreprises posent souvent des questions au sujet de la vérification d’identité et de l’authentification, des lois, de la conformité et de la sécurité. Cette entrevue avec OneSpan, leader mondial en signatures électroniques, fournit des réponses et des pratiques exemplaires. Apprenez comment automatiser en gardant l’aspect humain, voyez l’importance d’analyser l’ensemble de vos processus, et apprenez pourquoi le choix de partenaire a un impact sur votre conformité.

Transcription

OneSpan est née de la fusion de deux entreprises anciennement Vasco, qui était le leader mondial dans l’authentification, et la société eSign Live, qui avait une solution de signature électronique, et on a constitué cet acteur majeur dans la sécurité numérique qui s'appelle OneSpan aujourd’hui.

Les enjeux clients de la mission de OneSpan, c'est vraiment la digitalisation bout à bout d'un processus. Tout ça avec un niveau de sécurité très élevé, ce qui permet quelque part d'adresser notre secteur de prédilection qui sont les banques, les institutions financières pour des transactions à haut risque. Donc, à travers nos solutions d'authentification, mais également à travers nos solutions de signature électronique, on va pouvoir adresser une vision globale de la digitalisation de ces organismes.

La signature électronique, c'est quelque chose qui va s'opérer sur tout type de documents dans tous les départements de l'entreprise. Néanmoins, aujourd'hui, on voit, et surtout depuis le COVID, la pandémie, l'essor de la signature numérique qui est un niveau un peu plus avancé. C'est un marché qui est très fragmenté. On va avoir la signature qualifiée, par exemple, en Europe. On va avoir des initiatives gouvernementales à Singapour avec Singpass. On va avoir Remote Online Notarization aux US.

OneSpan, c'est clairement situé sur la délivrance de la signature électronique et l'interconnexion avec les top players, les top acteurs de chacun de ces pays là pour rassembler toutes ces technologies en une seule et même solution.

Il faut vraiment calibrer le bon niveau de signature en fonction du risque client. Clairement, au plus le contrat sera risqué, au plus il faudra basculer, faire la signature numérique qui offre un degré de confiance dans la mesure où ça renverse la charge de la preuve sur le signataire. Et c'est ça le gros différenciateur, alors que dans le cas de la signature électronique, l'émetteur du document va porter la responsabilité, ce sera à lui de démontrer que le système édifié.

Depuis la crise sanitaire de 2020, on a observé sur le marché un fort besoin de la part du consommateur de faire ce qu'on appelle la banque à la maison. Une forte demande sur le mobile, donc on veut pouvoir accéder à ses données bancaires. On va pouvoir faire les transactions à travers notre téléphone mobile. C'est aujourd'hui ce qu'exige le marché, c'est là ou OneSpan se positionne.

Il faut pouvoir digitalisé, automatiser certains processus, mais tout en gardant cet aspect humain. C'est pour ça que, par exemple, OneSpan a lancé la solution Virtual Room qui permet de faire interagir un humain sur un contrat parce que certains contrats nécessitent une argumentation, une explication claire de la part d'un humain. D'autres, beaucoup plus simples, permettent de signer en click to sign.

Mon premier conseil, c'est déjà de ne pas se focaliser sur un cas d'usage. Il faut vraiment lister l'ensemble des cas d'usage présents dans une entreprise, les différents documents pour pouvoir vraiment avoir un projet de digitalisation globale.

Mon deuxième point, quelles que soient les ambitions de l'entreprise, que ce soit de l'ambition européenne et ou mondiale, il va falloir adresser ça avec toute la complexité de la réglementation au niveau mondial, les divergences d'un pays à un autre. Et c'est là où il faut faire le bon choix de bons acteurs qui vont permettre d'adresser les sujets de signature électronique ou de signature numérique au niveau mondial.

The Urgent Need for Trusted Digital Signatures in Europe
Blogue

Le besoin urgent de mettre en place des signatures numériques de confiance en Europe

Dans ce blogue, nous parlons de la transformation numérique des processus d’entreprise qui nécessitent une entente juridiquement contraignante entre les parties, ainsi que sur l’importance de la vérification numérique de l’identité dans le monde actuel,

Lire ici